6100001@ffhandball.net

 46 Route de Narbonne, 31320 Auzeville-Tolosane

 6100001@ffhandball.net

 46 Route de Narbonne, 31320 Auzeville-Tolosane

Retour sur l’année des apprentis NTC

Juil 25, 2022 | Actu du GEOCC

Apprentis du Groupement d’Employeurs Occitanie de Handball, Yassine, Ewertone, Florian et Guillaume ont accepté de répondre aux questions du GEOCC. Au programme : leur année en tant que négociateur technico-commercial à la Ligue Occitanie de Handball, leurs souvenirs ou encore leur lien avec le GEOCC.

Vous êtes tous apprentis Négociateur Technico-Commercial, comment avez-vous connu cette formation ?

Yassine : J’avais mis mon CV sur LinkedIn. Boss Formation m’a contacté et m’a proposé la formation. Ca m’a intéressé directement car je souhaitais travailler dans le monde du sport.

Florian : Après mon BTS MUC, je cherchais une alternance. J’avais vu sur Indeed une formation négociateur-technico commercial option sport. Ca m’a tout de suite attiré. J’ai postulé et puis j’ai pu débuter ma formation.

Pourquoi avoir choisi cette formation ?

Guillaume : J’ai travaillé 10 ans dans la restauration et je voulais changer de métier. Je souhaitais faire de ma passion mon métier. J’ai trouvé la formation NTC et ça m’a beaucoup plu. Je me suis renseigné et j’ai pu voir les débouchés possibles après cette formation. Cela me convenait très bien et je me suis lancé.

Florian : Comme Guillaume, je suis fan de sport. Grâce à mon BTS, j’ai acquis les bases du management, du marketing. Je voulais poursuivre dans le monde du sport. Pouvoir allier mes études à ma passion, ça m’a directement attiré.

En quoi elle consiste cette formation en tant que Négociateur Technico-Commercial ?

Yassine : Le but, c’est de proposer aux clients des contrats pour l’entreprise dans laquelle on travaille. On démarche, on prospecte et on essaie de créer des relations pour permettre de développer le fonctionnement de notre entreprise qui nous a pris en tant qu’apprenti.

Comment s’est déroulé le cursus de formation ?

Ewertone : On a débuté la formation au mois de novembre 2021. De cette période à janvier, nous avons eu des cours de manière classique. A partir de janvier, nous devions être mis à disposition dans des clubs de handball. Mais à cause du Covid, c’était compliqué pour les clubs. Du coup, on a poursuivi notre apprentissage avec la Ligue Occitanie de Handball. Un rythme qui s’est réparti avec 2 jours de cours et 3 jours de temps professionnel par semaine.

Concrètement, quelles étaient vos missions ?

Florian : Notre objectif était de préparer au mieux l’évènement de fin d’année : les Finalités de la Ligue Occitanie de Handball, qui se sont déroulées les 18 et 19 juin 2022. On a notamment travaillé sur le volet de l’animation. On devait chercher des activations pour les mi-temps, habiller le terrain, mettre un hymne à l’entrée des joueurs, etc.

Qu’est-ce que vous a apporté cette formation de NTC ?

Yassine : Avant, je n’étais pas du tout à l’aise à l’oral, dans des conversations professionnelles avec des entreprises ou des clients. Le fait d’avoir travailler ça durant ma formation m’a énormément aidé à prendre confiance en moi, tout en étant plus efficace au fil du temps.

Guillaume : De manière générale, la formation m’a beaucoup apporté. Je venais d’un monde totalement différent et j’ai pu donc apprendre les codes du domaine du sport. D’un point de vue évènementiel, on a également développé des compétences grâce à nos temps professionnels mis en place dans la formation.

Ewertone : Durant cette formation, et notamment grâce à l’alternance, on a pu mettre en pratique ce qu’on apprenait, que ce soit dans la recherche de partenariats, ou dans le démarchage de sponsors. C’était vraiment une bonne opportunité pour découvrir le monde du sport.

Vous êtes apprentis au sein du Groupement d’Employeurs Occitanie de Handball, tout en étant mis à disposition à la Ligue Occitanie de Handball. Quel est votre lien avec le GEOCC ?

Guillaume : Le GEOCC nous a tout de suite mis à l’aise. L’association est à notre écoute, c’est un plus lorsque l’on rencontre des difficultés diverses.

Yassine : D’un point de vue personnel, je ne connaissais pas grand-chose aux notions administratives (gestion des congés, bulletins de salaire, etc.). Sur ce point-là, le Groupement d’Employeurs Occitanie de Handball m’a énormément accompagné. Enfin, dès qu’on a un souci, on sait qu’on peut appeler le GEOCC. On aura une réponse rapide et claire. C’est un véritable avantage.